Pauline PETIT a 29 ans, sensible à toute forme d’expression artistique depuis sa plus tendre enfance, elle a finalement mis cette passion de coté pour obtenir son BAC S + BTSA Gestion et Protection de la Nature. C’est en 2006 qu’elle commence la photo pendant ses études sur des Chantiers Nature.

Elle a le déclic en 2007 et réalise ainsi sa première exposition « Paysage ». Par la suite, elle quitte son thème de prédilection pour découvrir la photo sociale plus particulièrement le portait. Véritable tournant de sa vie, elle passe ainsi de la photo passion à la photo métier. En 2012 elle débute la prestation client et obtient son CAP PHOTO en 2013 puis le BAC PRO PHOTO en 2015. Elle vit de la photo uniquement depuis mai 2013. En plus du reportage mariage et des prises de vues studio, Pauline développe un troisième axe en 2014, la formation photo, au travers de cours individuels, d’ateliers collectifs et de sorties thématiques.

1) Qu’est-ce que vous inspire la photographie ? 

La photographie selon moi est le médium le plus simple et le plus accessible dans le domaine artistique. C’est cela qui m’a attiré dès le début. Il permet à toute personne de pouvoir s’exprimer, de donner un point de vue rapidement et simplement. Mais pas seulement, il s’agit également d’un médium qui offre des possibilités de créations, d’univers, d’expressions infinies.

2) Vos photos sont plus originales les unes que les autres, quel travail est le plus technique pour vous, la production ou la pré-production ?

Dans les créations numériques, la prise de vue et le post-traitement sont indissociables. Il s’agit d’un tout, d’un protocole de réalisation qui intègre des étapes précises et rigoureuses.

3) En tant que bloggeuse, un petit conseil à donner pour réussir une photo ou pour ne pas la rater ?

Pour réussir une photo, la chose la plus importante selon moi c’est de savoir ce que l’on cherche à réaliser. Il y a bien évidemment un facteur chance mais la réflexion, l’observation, l’attente, la recherche constitue les éléments les plus importants pour créer un univers, un style, un visuel abouti.

4) Shoot4ME a récemment lancé le Shooting sur-mesure, sa nouvelle catégorie de missions destinée aux photographes professionnels, qu’en pensez-vous ? 

Au delà d’avoir la compétence, un photographe doit être un gestionnaire d’entreprise, comptable, commercial, nous passons énormément de temps dans l’administratif. Pour cela, Shoot4ME simplifie toutes les démarches que se soit pour trouver les clients que pour toute la partie administrative. En effet, vivre de la photo à l’heure actuelle n’est pas chose simple : si par ce concept on ne doit s’occuper que de la prestation, c’est bon à prendre 😉